Responsables Paie, quelles sont vos recettes pour fidéliser et motiver vos collaborateurs ?

Pénurie des talents et taux de turn-over font aujourd’hui partie intégrante des principales problématiques d’un grand nombre d’entreprises. Une réalité d’autant plus marquée au sein des équipes paie, composées de professionnels aux profils très recherchés, devenus aussi difficiles à attirer … qu’à retenir !

PAY JOB vous livre ici cinq bonnes pratiques identifiées et utilisées par les responsables Paie pour fidéliser et fédérer l’engagement de leurs équipes.

1. Donner du sens aux actions quotidiennes

Donner du sens aux tâches quotidiennes et parfois redondantes est l’un des points essentiels pour motiver ses collaborateurs sur le long terme. Le responsable Paie a donc tout intérêt à construire une vision globale, une stratégie propre à la fonction paie, et, surtout, à la partager avec l’ensemble des membres de son équipe. Mieux encore, prendre en compte les propositions pertinentes de ses collaborateurs dans le développement de nouveaux projets assure l’implication et l’engagement de tous.

Il s’agit donc de mobiliser chaque membre de l’équipe autour d’un objectif commun ou, en d’autres termes, de développer, en tant que manager, ce fameux leadership !

Jean-James Dupont, DRH de Transition du cabinet Actiss Partners, actuellement en mission chez Ceva Logistics : « La « rareté » de ces profils implique que les candidats ont parfois le choix du poste… Cela étant, ceci renforce l’importance de l’influence du responsable : un salarié quitte rarement son entreprise, plus souvent son manager. »

2. Faire preuve de reconnaissance

Aussi évident que cela puisse paraître, il ne faut jamais sous-estimer l’importance de la reconnaissance professionnelle ! A l’heure où l‘on demande aux professionnels de la paie toujours plus de rigueur et de productivité, la reconnaissance au travail devient un véritable besoin pour les salariés.

Thi No Vu, responsable Paie chez Bayard Presse : « La paie est un métier complexe, toujours en évolution, sous tension, cadencé, sensible et ingrat. Sans considération et sans reconnaissance, nous ne pouvons fidéliser les collaborateurs. »

Cette reconnaissance passe notamment par la communication et la célébration de chaque nouvelle étape réalisée et de chaque nouvel objectif atteint. La valorisation du travail réalisé par l’ensemble de l’équipe permet ainsi de développer chez chacun des collaborateurs un sentiment d’appartenance et d’unité au sein de la fonction Paie. Dans la continuité, cela permet de créer une vraie dynamique de groupe et de fédérer les équipes.

IIlham Lakhnati Aziz, Responsable Paie chez EKKIA S.A.S : « Se sentir appartenir à un groupe uni est très important. Tout comme le fait de prévoir des événements pour fêter un moment de calme après la tempête … Qui n’a jamais fêté avec son équipe la fin des DADS (Déclaration Annuelle de Données Sociales) ? »

3. Valoriser la fonction Paie en interne

Les gestionnaires de paie attendent la reconnaissance de leur responsable mais aussi celle de leur entreprise ! Il est tout aussi important d’augmenter la visibilité de l’équipe Paie en interne et de montrer à l’ensemble de l’organisation l’importance de cette fonction.

Le responsable paie a donc un rôle à jouer auprès des différents départements afin que la fonction paie soit perçue comme un vrai levier de croissance pour l’ensemble des divisions de l’entreprise. Pour que l’investissement des gestionnaires de paie soit apprécié en interne à sa juste de valeur, le responsable paie est donc amené à faire du sponsoring auprès des autres directions, et notamment de la direction générale : montrer toute l’étendue et la complexité des missions de l’équipe mais aussi prouver que la fonction paie est une source d’économies et non un centre de coûts, etc.

4. Être à l’écoute des aspirations professionnelles de chacun

Être à l’écoute des aspirations de ses collaborateurs influence nécessairement leur motivation et leur volonté de rester au sein de l’entreprise … A condition d’apporter une réponse personnalisée aux besoins de chacun !

A titre d’exemple, prévoir un plan d’évolution de carrière pour répondre aux attentes des gestionnaires de paie faisant preuve d’ambition. Si les évolutions professionnelles ne sont pas envisageables en interne, une autre solution peut être de favoriser la montée en compétences grâce à la formation.

Sylvie Mourguye – Responsable Paie et administration de personnel chez Hôpital Privé Beauregard : « J’offre aux membres de mon équipe la possibilité de monter en compétences par de la formation interne que j’anime. Leur faire prendre conscience de leur nouvelle valeur ajoutée provoque le sentiment d’un travail bien fait. Résultat : plus d’implication et de bonne humeur ! »

5. Casser la routine

Paradoxalement, les gestionnaires de paie peuvent simultanément se retrouver sous pression et enfermés dans une certaine routine, du fait notamment de la périodicité de certaines missions fiscales, sociales et administratives. Tout comme les temps de formation, l’investissement d’une partie du temps de travail des collaborateurs sur des missions RH plus transverses permet de rompre le caractère cyclique de certaines activités (élaboration des fiches de paie, déclarations fiscales et sociales, formalités d’embauche, etc.).

Sendrine DUFOUR – Coordinatrice Paie & Adp France : « Il est important d’attribuer des missions transverses qui permettent aux membres de l’équipe de porter un sujet, de gagner en responsabilités et de travailler en équipe. »

Pour aller plus loin, découvrez nos articles connexes :

 Lignières S. « Turnover sur les métiers de la paie : quelles en sont les causes ? », www.payjob.fr, 04 mars 2019.

Calen J. « Quels rapports entretient le service Paie avec les autres services de l’entreprise ? », www.payjob.fr, 01 avril 2019.

écrit par Laurène Blavet

Diplômée d’un Master 2 en Marketing & Communication, Laurène a évolué pendant 4 ans en tant que Chef de projet formation en ligne, Chargée de Communication et Events Manager, avant de rejoindre l’aventure PAYJOB et sa maison-mère, Linking Talents, en mai 2019.