Audrey FOUGEROUSE: Pour moi la paie reste centrale dans la fonction RH

Audrey FOUGEROUSE

Diplômé d’une licence en ressources humaines, Audrey Fougerouse a débuté sa carrière en tant que gestionnaire de paie au sein d’un cabinet d’expertise comptable avant de se tourner vers des postes généralistes, d’abord en tant que chargée des ressources humaines, puis de responsable ressources humaines qu’elle occupe depuis plus de 3 ans. Elle revient pour nous sur son parcours.

 

 

Suite à l’obtention de votre licence professionnelle, vous avez débuté votre carrière dans les métiers de la paie. Comment êtes-vous devenue gestionnaire de paie ? Pourquoi avoir rejoint un cabinet plutôt qu’une entreprise ?

Lors de ma licence professionnelle CGRH, mon tuteur entreprise chez SAGE m’a conseillé de candidater à des postes dans le monde de la paie pour ma recherche d’emploi. En effet, cela me servirait pour mes expériences futures en RH.
Je postulais donc à la fois en RH, mais également en paie. Suite au dépôt de ma candidature à une offre, et après 2 entretiens, un cabinet de paie lyonnais d’une dizaine de personnes me proposait un CDI en tant que Gestionnaire de paie.
Suite aux conseils de plusieurs personnes, j’ai préféré un cabinet à une entreprise. En effet, l’exercice du cabinet est difficile (cadence, traitement des dossiers, multi-clients…), mais l’expérience est majeure pour la montée en compétences en paie.

Que retenez-vous de cette expérience, quel a été pour vous le moment le plus marquant ?

Cette expérience représente la base de mon savoir RH. Je ne regrette absolument pas d’avoir fait le choix de rejoindre un cabinet suite à l’obtention de mon diplôme. J’ai appris en 2 ans et demi un nombre incalculable d’informations RH et paie. Cette expérience m’a permis d’acquérir des compétences d’organisation mais aussi de travailler dans un rythme soutenu.
Le moment le plus marquant a été le jour où l’un de mes clients m’a débauché pour le remplacer à son poste de Chargé RH, au sein d’un cabinet d’avocats. En effet, nos deux années et demi de collaboration en tant que prestataire nous avaient permis de tisser un lien de proximité.

Aujourd’hui vous occupez un poste de RRH, qu’est-ce qui vous a amené à évoluer vers ce type de fonction ?

Comme expliqué précédemment, j’ai donc poursuivi mon expérience en tant que Chargée RH. Malheureusement, après un an et demi, une scission du cabinet à donner lieu à plusieurs licenciements économiques, dont le mien.
Après 2 mois de recherche d’emploi, et une multitude de candidatures envoyées, un employeur m’a contacté pour un poste de DRH. Mon profil était plutôt « junior » à l’époque. Cependant, ma motivation et mon dynamisme m’ont permis d’accéder à ce poste, que j’occupe encore aujourd’hui.

Intervenez-vous toujours sur le volet ADP et paie. Si oui de quelle manière ?

Oui, cependant la paie est externalisée chez un prestataire de paie. Nous lui produisons donc les variables, et gérons l’ADP en interne.

Pourriez-vous nous présenter les particularités (paie-ADP) lié au secteur d’activité de l’assurance santé ?

Aucune particularité n’est notable dans ce domaine. Nous dépendons de la Convention collective SYNTEC, assez répandue.

Parmi les logiciels que vous avez utilisés, lequel avez-vous préféré ? pour quelles raisons ?

J’ai utilisé SAGE lors de mon alternance, PEGASE puis Inexpaie en cabinet de paie.
Personnellement, mon choix se porterait sur PEGASE, par rapport à la facilité d’utilisation et la sécurité des données.

Compte tenu de votre expérience, comment voyez-vous évoluer la fonction RH, quels sont les enjeux de demain ?

Pour moi, la paie reste centrale dans la fonction RH. Toute personne travaillant en RH devrait savoir se servir d’un logiciel de paie.
Les enjeux majeurs pour les années à venir tourneront autour de la gestion de l’homme, mais aussi de la reconnaissance donnée à son travail au sein de l’entreprise. Les relations entre les collaborateurs devront aussi être optimisées, afin que l’activité soit optimale.

écrit par Anouk Delisle

Diplômée d'un Master en droit de l'entreprise complété par une spécialisation en Ressources Humaines, elle a travaillé plusieurs années en tant que RRH au sein d'un cabinet de conseil, avant de rejoindre PAY JOB début 2016. Elle est en charge de la gestion du social (paie, contrats...) et de la communication internet.