Zoom sur le métier de responsable SIRH Paie

Avec la révolution digitale, le système d’informations des ressources humaines – SIRH- est devenu l’outil incontournable des services Paie, permettant de piloter les Hommes, les talents et les carrières. Contrairement aux idées reçues, le SIRH est rarement une solution « tout-en-un » mais plutôt un outil adapté, personnalisé en fonction des exigences de chaque société, liées à la structure même de l’entreprise : multi-sociétés, multi-établissements, multi-secteurs d’activités, enjeux internationaux…

Le responsable SIRH est au cœur de cette transformation digitale. A mi-chemin entre la direction des ressources humaines et la direction des systèmes d’informations -DSI- le responsable SIRH est devenu en quelques années un acteur clé des entreprises.

Nous vous proposons ici un zoom sur le métier de responsable SIRH, le plus technophile des RH, ou le plus « RH » des informaticiens !

Une spécificité : la Transversalité

Pour exercer ce métier, il est nécessaire de détenir une double compétence ;  des compétences pointues en RH tel que savoir interpréter les conventions collectives et connaitre les dernières évolutions en droit du travail afin de communiquer avec le service paie interne, comprendre ses demandes, lui expliquer comment utiliser l’outil informatique … tout en détenant des compétences techniques et informatiques poussées afin de pouvoir projeter les demandes d’évolution et de modification émanant du service paie, communiquer avec le prestataire SIRH et assurer des missions de requêtage et paramétrage du logiciel.

Il s’agit d’un métier hybride avec des enjeux stratégiques pour l’entreprise tel que la refonte des processus RH portée notamment par une dynamique de dématérialisation de plus en plus forte.

Une mission de chef d’orchestre

Le responsable SIRH gère et optimise le logiciel afin de permettre aux services Paie de gagner en productivité. Tel un chef d’orchestre, il coordonne les différentes partitions du projet.

Ces missions principales sont :

  • L’analyse des besoins afin de définir les développements nécessaires : pour cela il analyse l’existant, traduit les besoins RH en matière de SI, puis priorise les besoins en fonction de la ligne directrice établie en partenariat avec la Responsable du service Paie, la direction financière, la direction informatique, et pour les projets à enjeu fort, la direction générale
  • L’élaboration des livrables avec la rédaction du cahier des charges, la définition du planning et des plans de tests fonctionnels.
  • La mise en œuvre et le suivi du projet : il s’agit notamment de gérer la relation avec la DSI et de la réalisation des recettes fonctionnelles
  • L’accompagnement au changement et la formation des utilisateurs
  • L’assistance aux utilisateurs : suivi des demandes et des dysfonctionnements, propositions d’optimisations

Les responsabilités du responsable SIRH varient selon qu’il est rattaché au Directeur des Ressources Humaines (DRH), au Directeur des Systèmes d’Information (DSI) ou à la direction du SIRH. Il peut aussi, dans certains grands groupes, être rattaché ou avoir lui-même la double casquette d’un Responsable Rémunération ou Compensation & Benefits qui chapote le service paie et le service SIRH/ contrôle de gestion sociale.

Par ailleurs, le responsable SIRH doit être force de proposition et d’innovation afin de repenser et d’améliorer les processus internes de gestion de la paie et de l’administration du personnel. Pour emporter l’adhésion au projet des diverses équipes, il doit être un bon communiquant et être capable de porter un projet.

Il n’est pas rare que le responsable SIRH se voit confier le management d’une équipe dont l’effectif varie selon la taille de l’entreprise, composée de chef(s) de projets, consultants SIRH…

Responsable ou Consultant SIRH ?

Pour le moment, la fonction de responsable SIRH est essentiellement présente dans les grandes entreprises. Les entreprises de plus petite taille ont néanmoins conscience des enjeux mais n’ont pas forcément la taille pour mobiliser un professionnel à temps plein. Dans ce cadre, certaines d’entre elles externalisent la fonction en faisant appel à des cabinets de consultants en SIRH.

Ces consultants évoluent principalement au sein de société de services ou d’éditeur de solutions. Ils interviennent ponctuellement sur des projets de transformation, de migration ou d’optimisation des SIRH, par exemple sur des missions telles que le choix et l’implémentation de logiciels ou encore l’analyse des données.