Publié le : 16/12/20

Combien gagne un gestionnaire de paie en 2020 ?

Chaque année, nous recevons plusieurs milliers de candidatures. En 2020 vous avez été plus de 13 200 candidats à postuler à nos annonces. Ces candidatures nous ont permis d’actualiser nos connaissances sur la rémunération des gestionnaires de paie en France.

Pour cet article, nous avons donc étudié la rémunération des candidats ayant postulé en 2020 sur les 1 480 offres d’emploi que nous avons diffusé. Sur ces candidats, près d’un millier ont trouvé un emploi par l’intermédiaire de nos équipes, et ce, malgré un contexte sanitaire défavorable pour le recrutement cette année.

Nous vous partageons les résultats de cette étude sur les rémunérations des Gestionnaires de Paie en France en 2020 en fonction des principales zones géographiques, de l’expérience, de la formation ou encore du secteur d’activité des candidats.

Rémunération moyenne selon la localisation et le type de structure

Type de structure France Province IDF
Global 33,1 K€ 30,4 K€ 38,3 K€
Cabinet 31,7 K€ 28,3 K€ 38,04 K€
Grand groupe 33,5 K€ 29,8 K€ 38,8 K€
PME 32 K€ 29,2 K€ 38,1 K€

Dans notre échantillon, la rémunération moyenne d’un gestionnaire de paie en France est de 33 100 €. Les niveaux de rémunérations moyens observés dépendent de multiples facteurs à commencer par le type de structure et la zone géographique.

En France, les gestionnaires de paie travaillant pour un Grand Groupe perçoivent en moyenne 33 500 € soit un écart de 5,14% comparé à leurs homologues exerçant dans les Cabinets d’expertise comptable et dans les PME. Pour les autres types de structures, nous constatons des salaires moyens très proches, de l’ordre de 32 000 € pour les gestionnaires travaillant en PME et de 31 700  € pour les gestionnaires exerçant en Cabinet d’expertise comptable. Cet écart de rémunération selon le type de structure est observé à des niveaux similaires en IDF et en Province.

Pour ce qui est de la différence entre la rémunération moyenne en Ile-de-France et en province, nous constatons de grandes disparités dans le cadre de cette étude. En effet, si le salaire moyen d’un gestionnaire de paie est de 38 300 €, il est en province de 30400 €, soit un écart moyen de 26% et de 7900 €. Ces disparités géographiques ne sont cependant pas inhabituels, l’INSEE estime à 27% l’écart entre les salariés franciliens du privé et la moyenne nationale. [1] On retrouve en effet parmi les mots clés liés à la gestion de la paie les plus recherchés sur Google : gestionnaire de paie 77, gestionnaire de paie 75, ou encore gestionnaire de paie 94 ; ce qui nous indique que les besoins en paie sont très importants en IDF.

La rémunération selon l’expérience

Les salaires moyens constatés en fonction du nombre d’années d’expérience sont les suivants :

  • < 1 an d’expérience : 25 300 €
  • Entre 1 et 2 ans :  27 000 €
  • Entre 2 et 5 ans : 30 300 €
  • Entre 5 et 10 ans : 34 400 €
  • Plus de 10 ans d’expérience : 40 100 €

Cette augmentation se constate uniformément et ce quel que soit le type d’entreprise, comme en témoigne le tableau ci-dessous :

Structure < 1 an 1 à 2 ans 2 à 5 ans 5 à 10 ans > 10 ans
General 25,3 K€ 26,9 K€ 30,3 K€ 34,4 K€ 40,1 K€
Grand Groupe 25 K€ 27,1 k€ 30,5 K€ 34,6 K€ 40,8 K€
PME 25,7 K€ 25,9 K€ 29,1 K€ 33,7 K€ 37,2 K€
Cabinet 25 K€ 26,8 K€ 30,5 k€ 36,6 K€ 39 K€

A l’échelle nationale, nous observons que la rémunération moyenne du gestionnaire de paie est de 25 300 € en début de carrière et de 40 100 € pour un profil senior. Pour ce qui est des rémunérations des gestionnaires de paie en Ile-de-France, la rémunération moyenne selon le niveau d’expérience est de 28 500 € pour un gestionnaire de paie débutant (+12,65% par rapport à la moyenne nationale) et de près de 45 000 € (+9,76 % par rapport à la moyenne nationale) pour un profil possédant plus de 10 ans d’expérience.

Dans notre échantillon, 37% des candidats ont entre 1 et 5 ans d’expérience et 9,5% ont moins d’un an d’expérience. Soit près d’un gestionnaire de paie sur deux, ce qui explique en partie les niveaux de rémunération comparables entre les différents types de structures.

Fait étonnant constaté, dans cet étude, les profils possédant entre 5 et 10 ans et exerçant dans un Cabinet comptable touchent près de 2000 € de plus que les profils à niveau d’expérience équivalent dans un Grand Groupe. En Ile-de-France, nous observons un écart similaire entre les 39 300 € de rémunération moyenne pour les Cabinets et les 38 000 € de rémunération moyenne pour les Grands Groupes. Cependant, cet écart est à pondérer, dans le sens où cette étude ne prend pas en compte les avantages extralégaux, bien plus avantageux dans un Grand Groupe.

 

La rémunération selon la Formation

Ancienneté Bac Bac +2 Bac +3 Bac +4 Bac +5
< 1 an 24,8 K€ 25,1 K€ 25,1 K€ 25,6 K€ 25,1 K€
1 à 2 ans 25,5 K€ 26,3 K€ 26,4 K€ 26,4 K€ 27 K€
2 à 5 ans 29,2 K€ 29,4 K€ 29,6 K€ 30,5 K€ 30,5 K€
5 à 10 ans 33,3 K€ 33,5 K€ 33,5 K€ 35,2 K€ 35,3 K€
> 10 ans 36,3 K€ 37,7 K€ 37,2 K€ 40 K€ 40,2 K€

A niveau d’expérience comparable, nous constatons à nouveau que le niveau de formation impacte considérablement la rémunération pour des profils supérieurs au Bac +3. En effet, si pour un premier poste, le niveau de formation n’influe que peu sur la rémunération, dès les premières années d’expérience nous pouvons constater un écart de près de 1 500€ entre un profil possédant le bac et un profil possédant un bac +5.

Pour les profils possédant plus de 10 ans d’expérience, l’écart moyen observé est de 3 900 € entre un payeur possédant un BAC et un payeur possédant un bac +3 ou +4. Sur la population francilienne, l’écart est d’autant plus élevé avec des rémunérations moyennes oscillant entre 41 400 € pour les titulaires du BAC à près de 50 000 € pour les titulaires de bac +5.

Il est a noté que même si nous constatons peu d’écart entre un profil Bac et un profil Bac +2 possédant plus de 10 ans d’expérience (1300 €),  cet écart est voué à se creuser avec d’une part une offre de formation qui se développe (plus de cours en ligne et plus de formations adaptées proposées par les CFA) et d’autre part des employeurs qui exigent de l’expérience ou de la formation, et ce même pour des métiers pénuriques. Ces éléments vont in fine accroitre les disparités entre les perspectives d’évolutions pour les profils BAC et les profils avec un niveau de formation BAC +2 ou supérieur.

La rémunération selon le secteur d’activité

Secteur Global < 1 an 1 et 2 ans 2 à 5 ans 5 à 10 ans >  10 ans
Médical et paramédical 31,8 K€ 25 K€ 25,6 K€ 29,5 K€ 32,8 K€ 37,9 K€
Industrie 34,2 K€ 25,1 K€ 25,5 K€ 29,5 K€ 33,6 K€ 41,1 K€
Services 33 K€ 25 K€ 25,6 K€ 29,5 K€ 33,7 K€ 40,4  K€
Grande distribution 33 K€ 25 K€ 25,6 K€ 29,5 K€ 33,0 K€ 40,0 K€
Energie 34 K€ 24,8 K€ 25,7 K€ 30,5 K€ 34,6 K€ 41,1 K€
Public 31,8 K€ 24,8 K€ 25,7 K€ 29,4 K€ 33,4 K€ 40,0 K€
Banque / assurance 35,1 K€ 25,5 K€ 27 K€ 31 K€ 35,5 K€ 42,1 K€
Transport 33,1 K€ 24,5 K€ 25,9 K€ 29,5 K€ 34,2 K€ 39,8 K€
Luxe 37,4 K€ 25,9 K€ 27,5 K€ 31,3 K€ 36,5 K€ 44,1 K€

L’étendue entre la plus grande rémunération observée et la plus petite par type de secteur est de 5 600€, la rémunération moyenne oscille entre 31 800 € pour le secteur public et le secteur médical et paramédical et 37 400 € pour les gestionnaires de paie exerçant dans le secteur du Luxe. Soit un écart de près de de 17,61% entre les deux extrêmes. Pour ce qui est des gestionnaires de paie franciliens, nous constatons une étendue comparable avec des extrêmes allant de 37 400 € pour les secteurs du public et du médical à  42 300 € pour le secteur du luxe.

Comme vu précédemment, la rémunération pour un gestionnaire de paie moyenne en France est de 33 100 €, les salariés du public et du médical sont payés 4.09% en dessous de la moyenne de leurs homologues et les professionnels du secteur du luxe 12,99% au-dessus. En ce qui concerne les autres secteurs, nous pouvons constater des salaires pouvant varier entre +3,32% pour les salariés de l’industrie et -0,30% pour les salariés de la grande distribution et des services.

Ces écarts de rémunération observés se confirment aussi selon le nombre d’années d’expérience. Si dans le secteur du luxe, les profils possédant plus de 10 ans d’expérience peuvent prétendre à environ 44 100 € de rémunération, les profils du secteur médical et paramédical seniors sont rémunérés en moyenne 37 900 € soit un écart de 14,6% entre les deux extrêmes.

 

La rémunération selon la maîtrise de l’anglais

Niveau d’anglais Global Cabinet PME GG
Courant 36 K€ 36 K€ 34,2 K€ 36,3 K€
Intermédiaire 34,4 K€ 32,7 K€ 34,1 K€ 34,7 K€
Faible 32 K€ 30,5 K€ 31,3 K€ 32,4 K€

La maîtrise de l’anglais semble être un atout considérable pour prétendre à une rémunération plus élevée. En effet, un professionnel de la paie possédant un niveau d’anglais courant touche en moyenne 36 000 €, soit 2 900 € de plus que la moyenne nationale.

Les profils de notre échantillon maitrisant l’anglais perçoivent ainsi 8,76% de plus que la moyenne et les profils non anglophones, 3,32% de moins. Même si nous aurions pu supposer que la maîtrise de l’anglais est plutôt un atout pour les profils exerçants dans les Grands Groupes, généralement multinationaux, nos données permettent de voir que l’écart s’observe également pour les Cabinets (5,5 k€ d’écart en moyenne) et pour les PME (2,9 K€ d’écart moyen).

Un simulateur de rémunération pour les professionnels de la paie

Toujours dans une optique de partage et de transparence sur les tendances des métiers de la paie, nous avons mis au point un simulateur de rémunération dédié aux professionnels de la paie.  Ce dernier vous permet en quelques clics de saisir votre profil selon les critères les plus influents sur la rémunération (niveau de formation, expérience, type de structure, localisation, secteur d’activité, niveau d’anglais, encadrement) et de calculer le niveau de rémunération moyen correspondant à votre profil. Les données de ce simulateur sont enrichies et mis à jour en temps réel par les données issues des candidatures récentes et de la qualification des profils par nos consultants. Grâce à cet outil, vous pouvez enfin prétendre à la rémunération que vous méritez.

Le simulateur de rémunération est accessible en cliquant sur l’image ci-dessous :

Pour toute information liée au recrutement des professionnels de la paie, vous pouvez joindre nos équipes par téléphone au 01 40 86 27 30, ou en remplissant le formulaire de contact accessible en cliquant ici. Nous vous répondrons dans les meilleurs délais.

[1] Emploi, chômage, revenus du travail – Emploi, chômage, revenus du travail | Insee