Pénurie d’emploi dans la paie: solutions et opportunités

Suite à l’article fait en collaboration avec Le Parisien que vous pouvez retrouver ici, Pay Job a décidé de fournir plus d’informations mais aussi des résolutions face aux challenges des métiers de la paie. Pénurie de candidats dans la paie: quelles difficultés? Quelles solutions?

1) Un poste qui requiert des compétences pluridisciplinaires et une veille juridique irréprochable

La paie française étant l’une des plus complexes au monde, le responsable paie/gestionnaire paie doit être un spécialiste de sujets pluriels afin de répondre au mieux aux besoins de l’entreprise et de ses salariés. Quelles sont les connaissances nécessaires? Droit social, ressources humaines, comptabilité, informatiques ( avec les logiciels paie de plus en plus performants permettant d’automatiser les tâches )…

Le métier s’apprend surtout sur le terrain mais exige tout de même une bonne formation initiale telle qu’un DUT gestion des entreprises et des administrations, une licence professionnelle gestion de la paie et administration du personnel et même certains Master à dominante RH et/ou Paie.

La formation continue tout au long de la vie est elle aussi essentielle à la réussite sur ce poste car la réglementation sociale et paie évolue très rapidement et pas dans le sens de la simplification. PAY JOB propose à ce titre une offre complète de formations en paie, droit social et gestion RH construite par et pour des professionnels de la paie.

 

2) Un métier au cœur d’enjeux financiers importants

La paie est un sujet délicat et sensible pour chaque collaborateur. En effet, un retard dans l’établissement de la paie, une erreur même de peu, impacteront l’entreprise en cas de contrôle Urssaf et le salarié dont la fiche de paie est erronée (droits en matière de retraite par exemple).

Situation renforcée avec l’entrée en vigueur du prélèvement à la source le 1er janvier 2019.  Désormais, toute erreur au niveau de la paie se répercute immédiatement sur l’impôt prélevé à la source.

3) Une mission de contrôle et d’interlocuteur central qui se complexifie

Au fil des années, les métiers de la paie sont passés de la saisie au contrôle,  ce qui exige d’être méthodique, rigoureux et continuellement à jour de  son actualité métier pour produire une paie juste.

Le professionnel de la paie est aussi un interlocuteur central en interne, avec un rôle de conseil et d’information auprès des salariés et des directions RH, comptables et financières, comme en externe entre l’entreprise et les divers organismes (URSSAF, pôle emploi, CPAM,…) ou entre le cabinet et ses clients. Il doit donc avoir une bonne aisance relationnelle.

 

4) Trouver le candidat idéal?

Pénurie de candidats, fonctions à multiples facettes…recruter un professionnel de la paie est de plus en plus complexe pour les entreprises et cabinets de conseil/externalisation. De plus, la complexité de l’évaluation professionnelle des candidatures constitue une difficulté. Spécialiste depuis plus de 10 ans sur le recrutement des professionnels de la paie, le cabinet PAY JOB applique une méthodologie éprouvée et des outils pointus pour vous proposer LE/LA candidat/e qu’il vous faut.  Chacun de nos candidats passe un test technique paie préparé en collaboration avec le cabinet Arhia Expertise Conseils. Responsable paie, vous pouvez tester vos connaissances dès maintenant dans notre section test ici.

écrit par Morgane Chaix

De formation IAE, Morgane a été journaliste en Chine puis responsable communication digitale pour Start-up en Australie avant de rejoindre PAY JOB. Elle a déjà interviewé plus d'une centaines de professionnels à travers le monde. Morgane est responsable communication pour PAY JOB.